L’arnaqueur arnaqué, quand l’intelligence artificielle s’en mêle

0
84

Les arnaques que vous pouvez recevoir par mail sont nombreuses. Les arnaqueurs fleurissent sur le web et redoublent d’efforts pour saisir un code de carte bancaire, un mot de passe ou les identifiants d’un compte quelconque.

Pour ce faire, l’individu malveillant va se faire passer pour l’un de vos amis, qui a besoin de vous car sa carte bleue lui a été volée. Alors qu’il se trouve actuellement en voyage à l’étranger, il vous demande de l’aider et de lui faire parvenir de l’argent, pour qu’il puisse rentrer chez lui. Même si la démarche peut paraître étrange car vous n’avez pas eu de contact avec cet ami depuis longtemps, son adresse mail est la bonne, ce qui peut venir semer le doute dans votre esprit.

Cette arnaque est appelée un scam pour la contraction des mots « escroquerie » et « spam ». C’est en fait un hacker qui a piraté la boite mail de votre ami, qui va tenter de discuter avec tous ses contacts afin de soutirer des informations, en usurpant son identité.

La solution de Netsafe, un chatbot qui répond aux arnaqueurs

C’est en 2017 qu’une ONG nommée Netsafe a eu l’idée de proposer une solution aux internautes pour prendre les arnaqueurs a leur propre piège. En partant du constat que, tant que l’internaute discute avec l’arnaqueur sans divulguer d’informations importantes, ce dernier n’a aucune possibilité de saisir des données. Cette ONG néo-zélandaise a mis l’intelligence artificielle au service des internautes pour détourner l’arnaque et piéger les individus malveillants.

Un chatbot a été inventé pour répondre, à votre place aux arnaques. De ce fait, l’outil Re:Scam invente une fausse personne, qui va se montrer naïve et intéressée face à la proposition de l’arnaqueur. Grâce à l’intelligence artificielle, ce chatbot développe une véritable personnalité, un sens de l’humour et répond aux avances, tout en changeant de sujet pour faire perdre un maximum de temps à l’arnaqueur.

Certes, il sera difficile de démanteler toutes les arnaques du web avec cette solution mais elle aide tout de même à détourner l’attention des arnaqueurs et à les placer dans le rôle de la victime. Depuis la création de Re:Scam, plus d’un million de mails ont été envoyés aux arnaqueurs et 70 000 d’entre eux ont eu une conversation avec le robot.

L’arnaqueur arnaqué, quand l’intelligence artificielle s’en mêle
5 (100%) 2 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom